1er réseau associatif de financement des créateurs d'entreprise
214 plateformes locales qui couvrent tout le territoire français
18 164 entreprises et 49 498 emplois créés ou maintenus en 2019
Accueil > Interview avec En Cadence

Interview avec En Cadence

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Madame Douillot, fondatrice de la sellerie En Cadence située sur le territoire du Coeur d'Yvelines

Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre secteur d'activité ?

Bonjour je suis Marion, j’ai 29 ans et je suis la créatrice de la sellerie En Cadence à Montfort L’Amaury, dans les Yvelines. Je suis cavalière passionnée depuis toute petite et j’ai grandi à Rambouillet.

Quel a été votre parcours professionnel avant de réaliser ce projet ?

J’ai fait une école de commerce en 5 ans sur Paris qui m’a permis d’étudier à l’étranger et de rentrer dans le monde du travail. Puis, je suis partie faire 3 ans de consulting en stratégie dans des grandes entreprises. J’avais plutôt une appétence pour la gestion de projet & logistique supply chain, d’où ma passion pour les stocks.

Par la suite, j’ai décidé de partir pour un peu plus d’un an dans le monde de l’équipement équestre pour compléter ma formation sur la partie technique des produits, matières... et me spécialiser dans l’équipement du cheval et du cavalier. C’est au cours de cette année-là que j’ai vraiment ressenti l’envie et le besoin de créer En Cadence.

Pourquoi avoir créé cette société ? Quelles étaient vos motivations ?

L’envie et le besoin d’être à mon compte, ouvrir mon entreprise le matin, la fermer le soir, travailler pour l’instant seule mais par la suite, je l’espère, avec une équipe. Des magasins d’équipement pour chevaux et cavaliers il en existe pas mal notamment dans les environs mais qui sont plus orientés «grande distribution». J’avais vraiment l’envie de faire quelque chose de différent et complémentaire, c’est comme ça que l’identité de la boutique s’est créée.

Quelles difficultés avez-vous rencontré dans votre création de projet ?

La première c’est l’a priori que peuvent avoir les entreprises de financement et les organisations à l’égard du monde du cheval qui n’a pas toujours bonne presse quand il s’agit de faire du business. La deuxième, le poids administratif qu’implique le fait de s’installer à son compte : beaucoup de démarches, parfois pas très claires. Ça a été un point compliqué dans l’installation. Et la troisième je dirais que c’est d’être sur tous les fronts et de devoir tout gérer seule. En fin de compte, la clef c’est de s’entourer.

Pourquoi avoir choisi ISY ?

Initiative Seine Yvelines m’a été recommandée par la chambre de commerce de Versailles qui m’a accompagnée depuis l’idée jusqu’à l’accord de financement. La conseillère dont j’ai bénéficié m’a directement mise en relation avec Initiative Seine Yvelines et France active. Grâce à elle, j’ai pu faire la rencontre d’Aurélien Lancelot qui est coordinateur chez vous. Le contact s’est très vite établit, on a fait un premier rendez-vous, puis un deuxième, à la fois sur de la stratégie, du chiffre et du prévisionnel donc c’était complet. 

Comment l’association Initiative Seine Yvelines vous a-t-elle aidée dans votre projet ?

ISY m’a apporté un soutien moral et psychologique par un suivi régulier. Mais aussi, un soutien stratégique pour la conception du business plan et du prévisionnel sur 3 ans. En chambre de commerce on va monter la structure du document, réfléchir aux grandes lignes mais c’est avec ISY que j’ai précisé mon prévisionnel, que j’ai réfléchi aux étapes de développement. Enfin, je dirais aussi par l’accord d’un financement car ils m’ont permis de gonfler l’enveloppe personnelle d’apport que j’avais, ça compte aussi !

Comment avez-vous vécu votre passage en comité d’agrément ?

C’est une étape un petit peu impressionnante. Grâce à mon expérience dans le conseil, j’étais habituée à prendre la parole en public mais j’avoue y être quand même allée stressée.. C’est impressionnant car il y a un tour de table qui se fait rapidement, on n’a pas le temps de retenir qui est qui, on présente notre projet, des questions fusent, on ne sait plus à qui l’on s’adresse donc ça peut être quelque peu déstabilisant. Sortir pour attendre la délibération c’est aussi stressant, j’ai dû boire 1 litre d’eau en 10 minutes. Toutefois, c’est enrichissant car ce sont des gens qui nous recontactent après donc c’est plutôt sympa !

Pouvez-vous nous raconter une petite anecdote ?

J’ai signé mon bail de location pour une surface de vente d’à peu près 50m2 sous laquelle il y a une cave voûtée de 15m2 qui était inexploitable. Je m’étais dit que mon stock serait dans la boutique et que si j’avais besoin de louer un box à côté, je le ferai. En récupérant les clefs avec mon conjoint, on a fait le tour, on a tout bricolé. Mon conjoint me disait : « je ne comprends pas qu’il y ait une VMC et que ce soit si humide, c’est impossible ! ». On on a tout démonté, enlevé la VMC, on l’a changée et on s’est rendu compte que ce n’était pas branché dans le bon sens donc l’humidité de dehors rentrait. On a changé le radiateur en bas et maintenant j’ai une cave éclairée, chauffée, il n’y a plus un brin d’humidité et je peux stocker dans 15m2 et ça c’est génial !!

Aujourd’hui, quel conseil donneriez-vous à un futur entrepreneur ?

Si je devais donner un conseil à quelqu’un qui s’installe aujourd’hui ou demain ce serait de s’entourer, ne pas hésiter à contacter des (anciens) chefs d’entreprises, faire le tour de tous les sites : BPI France, Initiative Seine Yvelines, France active, chambre de commerce. Il faut vraiment exploiter toutes les pistes mises à notre disposition. Aussi, s’entourer de différents métiers : un bon expert-comptable, un bon conseiller à la chambre de commerce, se trouver un mentor. Personnellement, j’ai eu la chance d’avoir mon père qui m’a boostée donc c’était un vrai plus mais tout le monde n’a pas cette chance. Il faut donc s’entourer et ne pas se décourager ! La première partie est très théorique avec des tableaux, des chiffres, des études de marché, ce n’est pas la plus intéressante mais quand on démarre dans la vie professionnelle avec un bon dossier, bien ficelé c’est un vrai plus ! Enfin, je dirais qu’il faut garder le sourire et être optimiste tous les jours, ça fait beaucoup !

Un mot pour terminer ?

Passez nous voir chez En Cadence on est sympa et en plus on a un petit chien très mignon qui vous accueillera avec grand plaisir !

 

Contact

Tel / 01.75.25.37.14

http://www.sellerieencadence.fr/

contact@sellerieencadence.fr

38 Rue de Paris, 78490 Montfort-l’Amaury

unnamed.jpg

Insta.png