Partager :

Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre secteur d'activité ?

Je suis Isabelle Petit, exploitante agricole sur la commune de Boutigny-Prouais, faisant partie de la CCPH. J’ai 56 ans, mariée, trois grands enfants et je suis également conseillère d’entreprise agricole auprès d’autres agriculteurs. Sur l’exploitation, je suis en société avec mon neveu David qui lui travaille à l’extérieur. Sur cette exploitation familiale qui appartenait à nos parents et arrière-grands-parents, nous exploitons 80 ha de blé meunier, orge brassicole, colza, pois protéagineux, betteraves sucrières et lin fibre. Mes parents avaient déjà créé il y a 35 ans, des chambres d’hôtes sur la ferme pour complémenter leur revenu agricole et une salle de réception pour 80 personnes. C’est aujourd’hui cette activité d’agro-tourisme que nous souhaitons développer et plus particulièrement les chambres d’hôtes devenues depuis gîte d’étape.

 

Quel a été votre parcours professionnel avant de réaliser ce projet ?

Suite à mes études d’agronomie je suis devenue conseillère d’entreprises agricoles, de ce fait je me suis très vite intéressée à la gestion technique et économique de l’exploitation familiale. En 2000, nous avons créé une société familiale avec mes parents et mon frère, en 2006 j’en ai pris la gérance tout en continuant mon activité de conseil extérieur. Aimant le contact, l’ouverture vers d’autres horizons, d’autres visions, le partage de mes connaissances sur le milieu agricole, la vie en ruralité étaient autant de points favorables pour poursuivre l’activité d’agro-tourisme lancée par mes parents. Cependant celle-ci prenant beaucoup de temps à une époque où les enfants étaient jeunes, une activité professionnelle extérieure également gourmande en temps, nous avons fait le choix de transformer les chambres d’hôtes en gîte d’étape dans les années 2010. Aujourd’hui nous souhaitons toujours développer nos activités agricole et d’agro-tourisme.

 

Pourquoi avoir créé cette société ? Quelles étaient vos motivations ?

Suite à cette expérience que nous avons dans l’agro-tourisme et le retour de nos hôtes que ce soit des professionnels, des familles ou des touristes, nous avons décidé de développer cette activité de gîte d’étape pour offrir encore plus de possibilités à nos hôtes. Plus de chambres, avec des chambres doubles et familiales ayant chacune leur salle de bain et WC, pouvant ainsi accueillir jusqu’à 24 personnes dans une grande pièce à vivre et une grande cuisine. Notre choix est d’offrir également d’autres modules pour différents groupes (amis, familles, professionnels ) qui ne souhaiteraient pas partager cette même pièce à vivre. Pour cela, nous avons prévu de pouvoir scinder à la demande notre gîte en trois coins personnels, respectant ainsi les souhaits de chacun et cette offre nous parait vraiment indispensable aujourd’hui avec les aspects sanitaires.

 

Quelles difficultés avez-vous rencontré ?

Je n’ai pas rencontré particulièrement de difficulté, nous avons été aidés par notre centre de gestion pour le montage de la société agricole. Les points les plus bloquants sont la durée de travail sur l’exploitation et par conséquent la main d’œuvre (cultures et agro-tourisme) mais fort heureusement comme celle-ci fait partie des entreprises familiales le coup de main ponctuel de la famille fait partie du bon fonctionnement et aussi de la faisabilité de nos projets. Sans cette solidarité, je pense qu’effectivement j’aurais rencontré plus de difficultés.

 

Pourquoi avoir choisi Initiative Seine Yvelines ?

Nous avons décidé de rencontrer Initiative Seine Yvelines car nous faisons partie de la CCPH qui est notre bassin de vie. Pour nous c’était important d’avoir des interlocuteurs de notre secteur proche. Tout d’abord nous voulions savoir quelle aide elle pouvait nous apporter que ce soit en conseil global sur notre projet (leur ressenti, leur avis avec leur regard extérieur), les aides financières (s’il y avait des subventions, des prêts bonifiés…).

 

Que vous a apporté Initiative Seine Yvelines et comment le prêt d’honneur agricole vous a-t-il aidé ?

Initiative Seine Yvelines nous a apporté un regard extérieur sur notre projet en nous posant des questions cela nous a fait avancer dans notre stratégie, dans notre plan de financement, cela nous a permis d’approfondir notre projet, de peaufiner également notre étude économique et de finaliser notre plan d’investissement à présenter à la commission mais également pour les banques et autres financeurs. Et je sais que si nous avons besoin d’eux pour un conseil de comptabilité, de gestion par exemple j’aurai un interlocuteur, et cela est plutôt réconfortant et appréciable.

En ce qui concerne le Prêt d’honneur celui-ci va complémenter notre prêt bancaire, il peut être aussi un plus auprès d’une banque, ce n’était pas le cas pour nous, mais cela peut l’être certainement pour d’autres. Merci pour l’accord des 25 000 € que nous avons obtenu.

 

Comment avez-vous vécu votre passage en comité d’agrément ?

Le passage en comité d’agrément s’est bien déroulé, il faut dire que les animateurs nous préparent bien à cet entretien. Et je retiendrais surtout que les personnes qui siègent à cette commission sont là bien sûr pour analyser notre projet et sa faisabilité mais surtout pour nous aider également à avancer encore plus et mieux sur notre projet, en nous posant leurs questions. Chaque question nous sert à assurer, finaliser notre projet.

 

Une anecdote à nous raconter ?

J’ai fait mon plan de financement seule et l’ayant fait en plusieurs fois, il est resté une version précédente dans mon dossier qui montrait certaines incohérences dans quelques chiffres, d’où forcément une question lors de la commission. Donc un conseil si vous faites comme moi, vérifiez bien toutes vos pièces avant de valider le dossier. (Et encore c’est ce que j’avais fait, mais à force on lit en diagonale et on ne voit pas tout :) 

 

Aujourd’hui, quel conseil donneriez-vous à un futur entrepreneur qui se lance dans le domaine agricole ?

Aller rencontrer les animateurs d’Initiative Seine Yvelines pour savoir ce qu’ils peuvent vous proposer, même s’ils ne sont pas spécialisés dans l’agriculture, leurs questions nous font avancer sur notre projet, le prêt d’honneur est aussi un complément de financement non négligeable et bien sûr consulter tous les organismes qui gravitent autour de l’agriculture, comme la Chambre d’agriculture,  le département, la région qui peuvent apporter soit des aides de conseils techniques, économiques et de financement.

 

Contact

Gîte d’Etape et Salle de réception Ferme des Tourelles

Isabelle PETIT – SCEA des Tourelles

11 rue des Tourelles – La Musse – 28410 Boutigny-Prouais

Tel 06 66 00 20 41

www.lafermedestourelles@orange.fr

https://www.lafermedestourelles.fr/